Loading

Les secrets du houmous enfin dévoilés !

Hello les végens,

C’est un plaisir de revenir après ces 15 jours de confinement suite à la contraction de la Covid-19. Ça s’est passé mais ce n’est pas fini et une chose est sûre ce n’est pas agréable du tout (et encore j’ai eu la version soft).

Ca fait déjà 10 jours que j’ai perdu le goût et l’odorat et je sais que ça met du temps à revenir (1 voire plusieurs mois…). Je commence à sentir de nouveau mais j’ai toujours très peu de goût (hormis le salé, le sucré et l’acide). J’en ai pleuré car c’est un peu toute ma vie de manger, mais je prends mon mal en patience, on ne peut pas y faire grand chose (à part quelques petits exercices avec les huiles essentielles)

Je vous rassure j’avais pu valider ce houmous avant de contracter la maladie. Pour les prochaines recettes, je compte sur ma perception des textures en bouche déjà et sur le goût de ma partenaire chérie qui a l’habitude de goûter mes recettes et qui est aussi exigeante que moi en termes de goût !

Mon histoire avec le houmous

Le houmous c’est un peu la mascotte de la cuisine végétale. La recette de base est déjà végétalienne et on le découvre souvent en végétalisant notre alimentation. C’est la star des apéritifs et des repas sur le pouce. Un houmous, du bon pain, des légumes et la vie est belle.

Et pourtant pour tout vous dire avant je n’aimais pas le houmous… Et oui ^^. Je n’avais jamais goûté aux houmous de qualité et surtout à la maison je n’arrivais pas à avoir un résultat qui me convienne. Je trouvais ça trop amer car je n’avais tout simplement pas la bonne technique, ni la bonne recette et les ingrédients utilisés n’allaient pas (pois chiche pas assez moelleux + tahin amer et épais = houmous qui ne sera jamais bon).

J’ai quand même au fil des années réussi à aimer, et je suis même carrément tombée sous son charme. J’en ai proposé une recette, il y a deux ans, que j’aimais déjà beaucoup (sans huile et j’ai utilisé du yaourt de soja pour le crémeux et pour casser l’amertume) mais après plusieurs restaurants libanais, j’avais envie de me rapprocher au plus près de la vraie recette et de la texture hyper crémeuse/soyeuse en bouche. J’en ai fait une petite obsession pendant des semaines 😂. J’ai épluché des dizaines d’articles, visionné toutes les vidéos sur le sujet et j’ai noté toutes les techniques qui changeaient la donne.

J’avais envie qu’on kiffe le houmous ensemble et qu’à la maison vous soyez en mode « Comment est-ce que cette purée peut être aussi parfaite et addictive ?! ». J’ai fait pas mal d’essais pour obtenir ce résultat et je suis très contente de cette version.

Vous savez parfois on se demande à quoi ressemble l’amour. Je pense qu’il n’est jamais bien loin d’une assiette de houmous. Oui vraiment 😁 ahah.

Sur ce, je vous laisse avec la recette écrite.

Détails

  • Préparation : 00:15
  • Cuisine : libanaise
  • Couverts : 3

Ingrédients

  • 400 g pois chiches cuits et froids (370 g épluchés)
  • 60 ml huile d'olive
  • 45 g jus de citron
  • 60 à 70 g tahin (très onctueux ou même liquide)
  • 1 gousse d'ail moyenne
  • Sel au goût
  • Plusieurs glaçons (moitié aquafaba et eau)
  • * Topping *
  • Quelques pois chiches
  • Menthe fraîche
  • Epices (cumin, zaatar, paprika ou sumac)
  • Huile d'olive

Préparation

  • 1Première étape : Épluchez les pois chiches. Pour cela plongez-les dans un saladier d'eau froide et frottez les, les uns contre les autres dans votre paume de la main. Les peaux vont se détacher et flotter, vous pourrez ensuite les enlever en filtrant avec une étamine. N'hésitez pas à faire plusieurs bains. Conservez quelques pois chiche pour la déco finale.
  • 2Dans un robot lame S (et non un blender qui rend le mixage difficile), mixez pendant 1 minute les pois chiche épluchés avec l'huile d'olive, le jus de citron, le tahin de bonne qualité, la gousse d'ail et le sel.
  • 3Raclez les parois et ajoutez cette fois-ci des glaçons ! Oui il faut de l'eau très froide ou des glaçons pour obtenir une bonne texture. Mixez pendant plusieurs minutes en ajoutant petit à petit les glaçons (ici j'en ai utilisé 7 mais à vous de voir selon la texture, elle doit être onctueuse sans être trop liquide). J'utilise aussi des glaçons d'eau de cuisson des pois chiche (aquafaba).
  • 4Dressez votre houmous dans une assiette creuse, versez au centre de l'huile d'olive (j'ai un peu abusé ici ^^), disposez les pois chiche restants, la menthe et mettez des épices sur le contour (oui il ne faut pas les mettre directement dans le houmous mais juste à la fin). Note : Pour en faire un vrai plat, vous pouvez aussi disposer des légumes rôtis par dessus comme des aubergines, des pois chiche grillés ou des champignons.
  • 5Vous pouvez le déguster ! Si vous en conservez au frais, pensez bien à le filmer au contact pour éviter qu'il ne sèche. Il se conserve (lol) deux jours au réfrigérateur.

4 comments

  1. Dis donc j’en profite pour demander : est-ce que tu cuis toi-même tes pois chiches ? Parce que moi quand j’en prends en boîte pour faire du houmous c’est top mais quand je les cuits (1h après 12h de trempage) ils sont toujours secs et étouffants…
    Bisous !
    Flora

    1. Ça dépend mais quand je le fais surtout j’ajoute du bicarbonate dans l’eau de cuisson (on peut aussi en ajouter dans l’eau de trempage). Ça les adoucit et surtout ne rajoute pas de sel.

Laisser un commentaire