Loading

#35 | Riz cantonais & Yakitori de champignons (vegan et sans gluten)

Hello les végens,

Avant de m’attaquer aux recettes de Noël, on se retrouve pour deux nouvelles idées super gourmandes. Le riz cantonais en version végane et des brochettes de champignons Yakitori très répandues dans les restaurants asiatiques. Un plat principal parfait pour recevoir.

L’idéal avec le riz cantonais c’est d’avoir du riz de la veille qui a un peu reposé. J’utilise deux à trois ingrédients originaux dans ces recettes.

Du mirin qui est un alcool de riz sucré, le sel Kala Namak qui est un sel noir indien qui a le goût d’oeuf dur et la farine de tapioca qui apporte une texture particulière à l’omelette végétale.

Comme très souvent, je trouve ces produits chez Boutique Vegan (et pourtant non je ne suis pas sponsorisée, je suis juste très bonne cliente). Vous pouvez aussi trouver le mirin et la farine de tapioca en épicerie asiatique.

Sinon, vous pouvez faire sans le sel Kala Namak et utiliser du sel traditionnel (mais ce sera moins gouteux) et remplacer la farine de tapioca par de la fécule de maïs. Par contre, je vous conseille de garder le mirin mais si vraiment vous voulez faire sans, utilisez la même quantité de vinaigre de riz ou encore de saké.

Maintenant que vous savez tout et que ma recette n’a plus rien à voir avec l’originale, on peut commencer :D.

Yakitori de champignons

  • 200 g de champignons de Paris (poids épluchés et sans le pied)
  • 80 ml de tamari
  • 2 càs de mirin
  • 2 càs de vinaigre de riz
  • 10 g de gingembre frais
  • 2 càs de sirop d’agave

Commencez par préparer vos champignons de Paris en les nettoyant et en enlevant le pied. A l’aide d’un couteau, faites des incisions sur le chapeau de chaque champignon pour faire pénétrer la marinade au maximum.

Dans un récipient hermétique, mélangez le tamari avec le mirin, le vinaigre de riz et le sirop d’agave. Épluchez votre gingembre s’il n’est pas bio à l’aide d’une cuillère à café et râpez-le avec un zesteur. Ajoutez les champignons et laissez mariner minimum 1 heure mais l’idéal est une nuit entière.

Piquez vos champignons sur des piques à brochettes. Dans une grande poêle huilée, faites cuire vos champignons de chaque côté jusqu’à ce qu’ils soient snackés sur feu moyen pendant une dizaine de minutes.

Riz cantonais

  • 1050 g de riz basmati cuit (équivaut à 450 g de riz sec)
  • 3 càs de tamari
  • 1 càc d’huile de sésame
  • 1 omelette végétale (recette ci-dessous)
  • 1 càs d’huile neutre
  • 1 petite carotte (100 g)
  • 1 gros oignon
  • 180 g de petits pois surgelés
  • 140 g de tofu mariné SOY (ou du tofu fumé, ou du tofu à la japonaise Taifun)
  • 2 càs de tamari

Pour 1 omelette :

  • 50 g de farine de pois chiche
  • 15 g de farine de tapioca (ou fécule de maïs)
  • 3 g de levure maltée (ne pas la mettre si vous mangez sans gluten)
  • 1/2 càc d’ail séché
  • 1/2 càc d’oignon séché
  • 1/2 càc de curcuma
  • 1/8 càc de sel Kala-Namak (ou sel traditionnel)
  • 50 ml de crème soja
  • 100 ml d’eau
  • Un filet d’huile neutre pour la cuisson

Pour le riz, le mieux est d’utiliser du riz de la veille qui aura eu le temps de sécher et de reposer un peu.

Hachez l’oignon et les carottes finement. Coupez le tofu en allumettes.

Pour l’omelette, mélangez dans un saladier la farine de pois chiche avec la farine de tapioca, la levure maltée, l’ail et l’oignon séché, le curcuma et le sel Kala Namak. Rajoutez la crème de soja et l’eau puis fouettez.

Dans une poêle à crêpe, faites chauffer de l’huile neutre sur feu moyen-fort. Versez l’omelette et laissez cuire à l’unilatéral 4 minutes. La retourner à la dernière minute dans la poêle puis mettez-la de côté. Laissez-la refroidir et découpez-la en petits morceaux.

Dans une poêle, faites chauffer l’huile neutre sur feu moyen. Ajoutez l’oignon et les carottes et laissez cuire 7 minutes en remuant régulièrement. Ajoutez le tofu ainsi que les petits pois et laissez revenir encore 8 minutes. Ajoutez les 2 cuillères à soupe de tamari et laissez revenir encore 7 minutes.

Réservez et gardez la poêle pour faire revenir le riz.

Faites revenir votre riz dans la poêle quelques minutes sur feu moyen avec l’huile de sésame et les 3 cuillères à soupe de tamari. Ajoutez vos deux préparations et mélangez-en laissant chauffer sur feu doux pendant 5 minutes.

Votre riz cantonais est prêt à être servi !

One comment

Leave a Reply