huitre vegan la petite okara

Recette #1 : Bouchées appéritives façon huître (vegan)

Je lance la rubrique « recette » sur mon blog et j’ouvre celle-ci avec une recette qui ne manquera pas de vous étonner, je l’espère. Un simili-huître ça vous dit ?

A ma connaissance, je n’ai trouvé aucune recette végane qui ait tenté d’imiter la texture, le goût de l’huître crue. Je n’étais pas une grande fan des huîtres, mais j’avoue que cette explosion d’acidité et de textures en bouche me plaisait. C’est ma compagne qui a eu l’idée du simili-huître hier midi (elle a de bonnes idées, c’est pour ça que je l’aime). Au début, j’étais sceptique. Je lui ai dit « mais non ce n’est pas possible ! ». Que nenni elle m’a dit « tu fais ça, ça et ça et tu verras ça vas le faire ». Résultat j’ai fait mariné, j’ai rapidement exécuté les différentes préparations et j’ai laissé prendre au frais. Une fois la recette terminée, je l’ai laissée assembler, on a goûté et on a été bluffées. (Pour les personnes qui se demandent encore l’intérêt des similis-carnés, je vous renvoie à cet article d’Anna et Olivia que je trouve très juste.)

Et il faut bien avouer que le gros avantage de cette recette c’est qu’elle ne vous rendra pas malade :D. Et pour couronner le tout c’est sans gluten, sans noix et cru.

Par contre, désolée d’avoir trouvée cette recette un mois après les fêtes. A côté du faux gras ça aurait fait son effet.

Sans plus tarder, la recette !

Pour 4 à 6 personnes en apéritif

Ingrédients :

Crème de tournesol

  • 50 g de graines de tournesol
  • 1/2 cc de mélange d’algues en paillettes fines (j’ai celles-ci)
  • eau et crème de soja à quantité égale
  • Une toute petite pincée de sel

 

Gelée marine

  • 280 ml d’eau
  • Optionnel : une goutte de lait de soja pour la couleur laiteuse
  • 1/2 cc d’agar agar
  • 1/2 cc de miso d’orge
  • 1 + 1/4 de cc du même mélange d’algues en paillettes

 

Vinaigre et échalote

  • Une échalote
  • Du vinaigre de vin rouge

 

Commencez par faire tremper les graines de tournesol pendant 2 heures minimum. Coupez l’échalote en petits carrés et disposez dans un petit récipient. Recouvrez de vinaigre de vin rouge et laissez mariner à l’air libre pendant 2 heures également.

Pour préparer la gelée marine. Disposez l’eau (et une goutte de lait de soja si vous décidez d’en mettre) dans une petite casserole. Ajoutez l’agar agar et les algues. Portez à frémissement pendant 1 minute en remuant constamment. En fin de cuisson, délayez le miso et disposez le liquide dans un récipient creusé mais assez plat (quitte à diviser la préparation) car les algues iront au fond du récipient. Laissez refroidir à l’air libre quelques minutes et laissez prendre au frais pendant 1 heures minimum.

Après les deux heures de trempage, mixez les graines de tournesol avec un mélange d’eau et de crème soja (ça dépend des mixeurs mais il faut un résultat crémeux, lisse et bien tartinable sans être trop liquide). Ajoutez les algues, la pincée de sel et remixez.

Et c’est prêt ! Démoulez la gelée (c’est assez facile à faire car je l’ai faite volontairement très gélifiée, il faut commencer par décoller les bords et laisser glisser dans une assiette plate).

Disposez dans une cuillère à soupe (ou à café pour les petites bouches) une fine couche de crème de tournesol, ajoutez une tranche de gelée, un à deux grains de fleur de sel et finissez par un peu de vinaigre à l’échalote (ou du jus de citron si vous préférez). Et dégustez en mettant idéalement tout dans la bouche comme pour les huîtres.

Conseil : Peut aussi se dresser dans des endives mais je préfère à la cuillère. Si vous préparez ces bouchées pour un apéritif, préparez-les au dernier moment pour que l’agar agar ne ramollisse pas.

N’hésitez pas à me dire en commentaire si vous avez testé la recette ;).

quatre cinqun six Nombre de vue total deux trois Nombre de vue aujourd\\\'hui
Share:

13 comments

  1. Quelle idée géniale et originale !
    Je suis très intriguée par cette bouchée. J’ai moi-même eu l’occasion de goûter une plante au goût d’huître, la mertensia marine, et c’était étonnant, d’autant plus que la feuille est grise et laiteuse, à l’intar d’une huître… La nature est une grande créatrice !

    1. Merci :). Oui du coup en écrivant cette recette j’ai appris que la mertensia avait le goût d’huître. Comme tu dis la nature est bien faite. Je ne sais pas si j’aurais l’occasion de goûter cette plante mais ça m’intrigue carrément ! Ton blog a l’air magique ;).

  2. Brrr, je n’ai jamais mangé d’huîtres de ma vie, j’ai un peu peur du côté gluant, mais en même temps je suis fana des imitations, je trouve ça marrant à faire, à goûter et à faire-goûter…
    Bref devrais-je essayer?
    (j’essaierai sûrement de toute façon haha, je me connais, je ne résiste pas à ce genre de recettes 😀 Reste à voir si je vais l’apprécier…)

    1. Je suis pareille, j’adore végétaliser les plats classiques :). Ce n’est pas si gluant, c’est plutôt gélatineux avec l’agar agar, crémeux avec les tournesols et liquide avec le vinaigre.
      Tu peux tester mais divise la quantité par deux (au moins) alors si jamais tu n’aimes pas et si tu es seul.e chez toi. En tout cas si tu « craques » et que tu fais la recette je serais ravie d’avoir un retour je n’en ai pas eu encore pour celle-ci :).

  3. Pingback: Menu VG du 25 mars
  4. Il faut être très imaginatif pour remplacer l’huitre de cette façon là ! Mais c’est tellement réussi que même sans être végétarienne, je suis très attirée par ta recette !

    1. Ah je veux bien le retour d’une non végé sur cette recette :) ! Merci beaucoup

Laisser un commentaire