Loading

Galette des rois vegan amande-citron

Hello les végens,

J’arriiiiiive, n’arrêtez pas de manger des galettes pour cette année, j’ai une super recette pour vous. Une galette des rois vegan amande-citron ! Mais je n’ai pas simplement ajouté du jus de citron à la crème d’amande, non non, j’ai remplacé la crème pâtissière de la frangipane par du lemon curd. Une merveille !

Mon cœur balance avec la classique et ça ce n’était pas gagné tellement, j’aime déjà la frangipane.

J’aime tellement cette version ❤️, j’espère que vous la validerez aussi !

Pour une galette des rois amande-citron de 30 cm

Pour le lemon curd

  • 120 ml jus de citron
  • Le zeste d’un gros citron
  • 50 margarine
  • 75 sucre
  • 15 g fécule de maïs
  • 75 ml lait d’amande
  • 1 pincée de curcuma

Pressez le jus des citrons. Versez-le dans une casserole avec le zeste, la margarine et le sucre. Portez sur feu vif pour faire fondre le sucre et la margarine. Dans un bol, diluez la fécule et le lait d’amande puis incorporez-le dans la casserole avec le curcuma. Fouettez le tout, portez sur feu vif et une fois que ça commence à épaissir, fouettez encore 30 secondes à 1 minute. Laissez de côté à température ambiante puis au frais le temps de préparer la crème d’amandes.

Pour la crème d’amandes

  • 175 g poudre d’amandes
  • 75 g margarine
  • 50 ml crème végétale
  • 75 g compote de pomme
  • 35 g fécule de maïs
  • 1/2 càc amande amère
  • 1 càs limoncello (facultatif)
  • 90 g sucre blond

Dans un saladier, fouettez la margarine texture pommade avec la crème soja à température ambiante et le sucre blond. Ajoutez la compote de pommes à température ambiante, la fécule, le limoncello, l’arôme d’amande amère et fouettez. Finissez par la poudre d’amande avant de mélanger une dernière fois. Placez cette crème d’amande au réfrigérateur pendant au moins 15 minutes.

Montage de la galette

  • 2 pâtes feuilletées sans beurre
  • 1 càs yaourt de soja
  • 1 càs de sirop d’agave1 fève

Une fois les deux préparations refroidies, unissez ces deux merveilles avec une Maryse et placez au frais le temps de préparer la suite.

Préchauffez votre four à 180 °C.

Préparez les deux pâtes feuilletées en les découpant en diamètre de 30 cm (vous pouvez les garder entières, les remplir comme ça et découper les contours au couteau).

Vous pouvez mettre la crème amandes-citron dans une poche à douille (pas obligatoire mais ça aide à dresser). Appliquez la crème, délicatement, sur la première pâte en formant un tourbillon et en prenant soin de bien laisser 2 cm de trottoir. Repassez pour un deuxième étage et égalisez à la spatule coudée. Placez la fève aux extrémités ! Badigeonnez les trottoirs d’eau à l’aide d’un pinceau pour que les pâtes collent entre elles.

Recouvrez avec la deuxième pâte. Pincez les bords avec votre pouce. Retournez la galette (pas obligatoire c’est plus esthétique). Pour la dorure, mélangez le yaourt de soja et le sirop d’agave (astuce de Mail0ves qui donne vraiment une jolie coloration proche de celle de l’œuf !) et badigeonnez de ce mélange mais sans dépasser car cela empêcherait la pâte de monter. Et réalisez des motifs avec le dos d’un couteau et piquez la pâte pour que la galette gonfle uniformément.

Enfournez pour 25-35 minutes à 180 °C. Laissez tiédir au moins une dizaine de minutes à la sortie du four. Et si vous la faites à l’avance, réchauffez-la quelques minutes dans un four à 160 °C.

4 comments

  1. Bravo Marion et Lisa pour toutes ces recettes, tous ces bons conseils et tout ce que vous mettez de vous dans vos vidéos, la recherche de vos recettes et l’esthétique du blog.

    Je suis devenue vegan le 1er janvier 2022 (à 45 ans ! Comme quoi il n’y a pas d’âge pour changer) alors que j’adorais la viande et en mangeais 2 fois par jour.

    Découvrir votre chaîne m’a vraiment inspirée, et j’ai appris beaucoup de choses, et pas uniquement sur la cuisine vegan.

    Notamment en regardant votre vidéo LGBT.

    J’avais 17 ans en 1993, mes copains homos m’embrassaient pour cacher qui ils étaient à leurs parents ; personne ne disait « gay » ; à part Robert Smith (le chanteur des Cure, mais j’ai dans l’idée que vous savez ça), aucun mec ne se maquillait et même si Boy George était là, personne ou presque n’aurait eu l’idée de se maquiller « comme une fille » ou de s’habiller « comme un garcon ».

    Bref, tout ça pour dire que j’ai pas grandit dans une société aussi ouverte que celle de 2022, et que je suis complètement OK – et après tout, je n’ai pas à l’être ou à ne pas l’être (c’est pas là qu’est la question ^-^) – sur le « chacun fait ce qu’il veut de son cul », sur l’homosexualité, et surtout surtout sur le fait que personne, comme tu le dis si bien Marion, ne se réveille un jour en se disant « tiens, je vais devenir ceci ou cela »…

    Bref donc, 45 ans, hétéro et gay friendly, si j’essaie de schématiser grossièrement…

    Et pourtant j’avoue en toute honnêteté que tous les nouveaux vocables comme queers, cisgenre, pansexuel etc. me perdent…
    Qu’ils me font m’interroger sur ce qui semble être maintenant un besoin générationnel, de mots peut-être, mais surtout – du moins c’est comme ça que je le ressent, de catégorisation… beaucoup de cases dans lesquelles séparer les uns des autres les humains que nous sommes tous, peu importe avec qui on couche, ce que l’on est biologiquement et ce que l’on « se » ressent, pour inventer une expression :-))

    Bref (encore ! Ce mot est une métaphore de la promesse électorale ) tout ça pour vous dire que ce n’est pas, loin s’en faut, qu’un blog de recettes, et que ce que vous avez expliqué dans cette vidéo me fait avancer dans ma compréhension du monde qui est le mien, tout comme d’ailleurs ce que vous expliquez sur le véganisme et l’éternel clivage avec tous les tontons Didier du monde

    Donc merci merci pour tout ça, pour les lives chiadés à trois caméras (!!!), la musique et l’humour.

    Last but not least : on sent tout l’amour que vous avez l’une pour l’autre et c’est très beau. Savourez-Le, vous êtes chanceuses.

    Keep the good vibes

    1. Merci Virginie pour ton message, c’est beau de voir qu’on peut changer ses habitudes passé la quarantaine. Rien n’est acté, tout peut se modifier.

      Et je comprends que la découverte de nouveaux termes LGBT puisse te perdre. L’important n’est pas de connaître toutes les définitions par cœur tu sais, l’essentiel est de respecter son prochain peu importe comment il ou elle se définit :).

      Je vois que tu as rattrapé beaucoup de mes vidéos, je te remercie de l’attention que tu portes à ma chaîne et j’espère t’aider du mieux que je peux pour te lancer dans le véganisme. Si tu as des questions, n’hésite pas à les poser ici sur le blog, je vois toujours les messages.

      Je fais passer aussi ton message à Lisa ❤️

  2. Merci beaucoup 🙂

    Je compte bien visionner toutes les vidéos ! J’adore le style, les recettes et puis toi aussi, parce que c’est ça aussi, qui fait une chaîne inspirante et qui nous donne envie.

    Ce midi j’ai invité une amie à découvrir mon nouvel univers culinaire et je lui ai cuisiné tes PST aux oignons.
    Elle était bluffée, s’est régalée et en a redemandé. Et ça, c’est génial ! Elle regarde maintenant tes vidéos et va s’acheter des PST !

    Et moi je me suis régalée aussi !

    Je continue à vous suivre de près et je suis ravie de vous avoir découvertes.

    Ah et j’espère qu’un jour ta collection de vêtements sera de nouveau dispo, il y avait vraiment un super cahier des charges.

    Bravo aussi parce que, contrairement à beaucoup, tu ne profites pas de chaque occasion pour promouvoir ton livre.C’est vraiment très appréciable.
    C’est aussi pour ça que je vais me l’offrir.
    Il y a beaucoup de valeurs que j’apprécie, en plus de toutes ces recettes trop miam.

    1. Que c’est gentil, merci tout plein !
      La victoire quand on réussit à faire aimer les PST à nos convives, prochaine étape le tempeh ahah.
      N’hésite pas à me faire un retour sur le livre quand tu l’auras reçu, ça m’intéresse toujours d’avoir vos avis.
      Belle semaine

Laisser un commentaire