Loading
se défaire des réseaux sociaux

11 nouvelles chaînes YouTube francophones véganes !

Hey les ami.e.s,

Aujourd’hui, je viens vous parler youtubeur.se.s. Pour celleux qui ne le savent pas, je suis une grande consommatrice de vidéos YouTube et ce n’est pas toujours une bonne chose (procrastination bonjour :p). Je comptabilise pas moins de 124 abonnements (oui, c’est ma plus grande fiertay dans la vie).

Parmi ces abonnements, il y a de la beauté (eppcoline, Alys Boucher, Easy Blush, Naturellement Lyla, Friendly Beauty, Eimadolly, Pastel, Les tutos de Winslegue…), du fitness (Séverine Jacinto, FitnessBienEtre, Fit By Clem…), beaucoup d’humour (Cyprien, Natoo, Léa Camilleri, Studio Bagel…), des thèmes LGBT+ (Pouhiou Noénaute, Princ(ess)e LGBT, Cordélia Aime, Dolly & Study…), un peu de culture/société (Naya, SolangeTeParle, Le Livre Ouvert…), de la musique (Le Comité des reprises, Cover Garden, Deezer, L.E.J, MathPlup, Gaëlle Senn…) et du véganisme bien sûr.

Avant de vous parler des nouvelles chaînes francophones, je vais quand même citer les plus suivies parce qu’on ne sait jamais, vous pourriez, là aussi, faire des découvertes : CherryPepperGeorgia SecretsCuisinez Vegan, Delphine l’Astucieuse, Alice Esmeralda, Crudi Vegan, AmouRaw et Douce frugalité. J’en oublie peut-être mais, en tout cas, ce sont les chaînes que je suis, pour beaucoup, depuis plus d’un an et qui ont accompagné mon véganisme.

Sans plus tarder, place aux nouvelles chaînes YouTube. (Les noms de chaînes sont cliquables.)

Edit du 11/04/16 : Je viens de découvrir une nouvelle chaîne YouTube vieille d’1 mois ! Journal d’une végane. Filez voir ses deux vidéos.

Sans oublier Fancy Karma que je viens de découvrir également :).

1/ Laura Healthy Vegan

Laura s’est lancée sur YouTube depuis deux mois mais elle tenait déjà un blog depuis septembre 2015.

Sa chaîne promet d’être à l’image de son blog : des recettes simples pour tous les jours et d’autres plus techniques comme le vacherin vanille et fruits rouges. En bref, de la vraie gourmandise végétale sans gluten et sans soja (pour des raisons d’allergies). Vous pouvez déjà découvrir ses cupcakes aux oreos en vidéo qui ont l’air délicieux.

En plus, elle est Toulousaine et croyez-moi qu’à Toulouse on y croise des personnes superbes ;).

2/ Au vert avec Lili

Et oui, Lili se lance sur YouTube. Si vous êtes végéta*ien.ne, son blog ne vous est certainement pas inconnu. C’est l’un des premiers blogs que j’ai découvert en devenant végane et je n’ai jamais été déçue par ses recettes. Elle fait toujours attention à nous proposer des recettes simples, souvent sans gluten et de plus en plus proche de l’alimentation vivante.

Et sur YouTube elle me fait rêver avec son « imparfaite » tartiflette, ses crèmes au pruneaux que je vais essayer prochainement et ses chocolats maison.

Le petit plus c’est qu’on suit les recettes pas à pas et que Lili, au détour d’un oignon émincé, peut nous parler libération du jugement d’autrui. Si mes copines fans de développement spirituel passent pas là, je suis sûre que vous y trouverez votre bonheur :).

3/ Lloyd Lang

Lloyd a créé sa chaîne YouTube il y a cinq mois et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle fait déjà de super montages et des vignettes vraiment attractives. Je suis certaine qu’elle atteindra les 10 000 abonnés très prochainement.

Adepte du Raw Till 4 (manger cru jusqu’à 16 h), elle est loin de se contenter de nous donner des recettes de smoothies. Je viens de réaliser son carrot cake car il a l’air juste dément (et qu’en plus je n’en ai jamais mangé je l’avoue…). Je vous dirais ce que ça donne très prochainement, il est au four là :). Ses BBQ wings et, dernièrement, ses nachos sont dans ma liste de recettes à faire. J’avais testé sa feta dans sa recette de lasagnes et je l’ai adorée !

Et en plus, elle fait « des journées dans mon assiette » (mes vidéos préférées !!).

4/ Morgane Enselme

Morgane a ouvert sa chaîne il y a un an. Je l’ai découverte récemment grâce à l’une de « ses journées dans son assiette » et j’avoue qu’il ne m’en a pas fallu plus pour m’abonner (je suis très dur à convaincre). En plus elle mange du houmous dans la vidéo donc comment ne pas craquer (oui je deviens de plus en plus fan du houmous, comme le veut le cliché végane). Je change d’ailleurs de recette tous les quatre matins car je veux LE houmous parfait. Récemment j’ai découvert qu’avec un peu de cardamome (en plus du cumin et de la coriandre en poudre) et d’huile de sésame toastée ça déchirait tout. D’ailleurs je ne sais pas si je le préfère un peu granuleux avec le robot ou au blender pour un résultat bien lisse. Mon cœur balance.

Bon, revenons à Morgane. Elle a aussi fait des vidéos sur un Noël vegan donc ça peut vous donner des idées en plein mois d’avril, on ne sait jamais.

5/ Healthy Juliette

Alors oui son nom de chaîne me fait grincer des dents (le mot healthy hein, pas Juliette), mais ses recettes me donnent envie et ses montages sont cools. Elle vous apprend aussi à faire du déodorant maison végane.

Bon et vous l’aurez deviné elle a fait une vidéo « what i ate today » et ça c’est le meilleur des arguments ;).

6/ Maman végane

Si vous êtes ou allez être parents c’est une chaîne qui vous intéressera grandement. Et moi je la regarde aussi, même si je ne suis pas (et ne serais jamais) maman. Je trouve ses vidéos apaisantes et elle arrive à capter notre attention.

Aurélie, qui est la sœur de Magalie de la chaîne CherryPepper, partage son quotidien de maman végane avec le petit Gary (oui comme l’escargot dans Bob l’éponge, d’ailleurs il la même en peluche, c’est trop mignon ♥).

Sur sa chaîne, Aurélie vous parle DME, complémentation en B12, biscuits végétaliens des grandes surfaces. Même si vous n’êtes pas véganes, vous pourriez être intéressé.e car vous trouverez des vidéos présentant des produits pour bébés comme les capuchons Zoli, des jouets ou encore la baignoire shantala.

En plus, il y a des unboxing  et ça aussi j’aime beaucoup !

7/ Jihem Doe

Jihem Doe a commencé ses vidéos il y a trois mois avec la « série » #BonjourJeSuisVégane. J’ai bien aimé le format, court et efficace (idéal pour la télévision d’ailleurs). Par contre, les sujets sont assez prévisibles quand tu t’intéresses au véganisme et les omnis risquent de voir d’un très mauvais œil ce genre d’ironie.

J’ai aussi été partagée avec sa première vidéo Véganement. Il y a beaucoup de choses qui m’ont fait rire (Jean Michemiche, le carnet de liaison…) mais je ne suis pas d’accord avec lui quand il compare les oppressions et qu’il parle de « végéphobie » à la fin (mais ça j’y reviendrais surement dans un autre article).

Après, son intention est louable et je pense qu’il lui en faut peu (pour être heureux, non) pour avoir un discours non oppressif.

En plus, il est contre la publicité et féministe donc rien que pour ça je dis bravo.

8/ L’As Végane Parano

L’as végane parano a ouvert sa chaîne il y a cinq mois. Il fait des recettes (c’est pas ouf mais rien que pour son tablier trop cool faut regarder :p). J’ai bien aimé sa vidéo sur les carences et celle des 10 mythes sur les véganes.

Après, il a tendance à comparer les oppressions comme Jihem Doe, par exemple dans cette vidéo. Chaque discrimination systémique est singulière. L’oppression des personnes homosexuel.le.s est différente de celle des animaux. Les comparer de la sorte revient à nier les particularités de chacun de ces systèmes. Il est parfois possible de faire des parallèles mais il faut qu’ils soient bien amenés et c’est rarement le cas.

Il n’empêche que ses vidéos sont cools et drôles avec son meilleur pote Jean-Mi.

9/ Rouinis

Rouinis est québécoise, elle a ouvert sa chaîne il y a neuf mois. Face caméra, elle se confie beaucoup et nous partage son quotidien.

En plus des recettes, elle teste des produits véganes devant nos yeux ébahis (et un peu jaloux parce qu’on n’a pas autant de produits en France). D’ailleurs, elle ne parle pas que véganisme, elle évoque aussi ses troubles alimentaires ou encore développe le minimalisme.

En plus, elle fait des « une journée dans mon assiette » donc rien que pour ça on s’abonne.

10/ Vegan by Kaltrina

J’ai découvert sa chaîne il y a quelques jours seulement et je me suis direct abonnée (et ouais sans réfléchir, bim, abonnée). Kaltrina nous présente essentiellement des recettes. Elle m’a d’ailleurs intriguée avec ses Topokki (plat coréen) qui me donnent trop envie. Je ne connais pas mais on dirait des gnocchis de riz donc ça doit être tellement délicieux.

Elle a déjà fait pas mal de vidéos mais elle a peu d’abonné.e.s alors courez découvrir sa chaîne.

11/ Worth to try

Worth To Try a créé sa chaîne il y a six mois et je la trouve vraiment cool. Ses vidéos existent en français et en anglais. Elle propose majoritairement des recettes.

Elle m’a séduit avec sa recette d’aquafaba maison. Je testerais bien même si j’ai peur de la cocotte minute (oui je déteste ce truc, je préfère cuire mes légumineuses pendant 1 h 30 plutôt que de l’utiliser :p).

Son tiramisu a l’air génial aussi. Il est sans tofu soyeux donc sans soja pour celleux que ça intéresse.

Bref, gros potentiel avec des recettes bien amenées.

N’hésitez pas à me dire en commentaires si vous avez découvert des chaînes YouTube ou si j’en ai oublié 😉 !

 

trois trois huit huit neuf Nombre de vue total cinq neuf Nombre de vue aujourd\\\'hui

17 comments

    1. Oh super c’est top ça 🙂 ! Ça m’a fait plaisir d’écrire cet article car je me suis rendue compte qu’il y avait de plus en plus de véganes et donc toujours plus d’animaux épargnés <3.

  1. Bonjour à toutes et tous,

    Je me permets de vous proposer une vidéo de ma chaîne youtube NutritionStyle puisqu’elle démontre des faits qui intéressent généralement les personnes végétariennes ou végétaliennes. Cette vidéo traite de l’impact de l’augmentation ou de la diminution de la consommation de viande et d’aliments raffinés sur la santé des populations. Je détaille ici des études scientifiques sur les transitions nutritionnelles du 20e siècle, en Chine, pendant la seconde guerre mondiale, en Inde, en Pologne et chez les adventistes du 7e jour en Amérique.
    https://www.youtube.com/watch?v=UFfBf7KhqY4

    Merci pour vos retours et vos partages 🙂
    Olivier

    1. Bonjour Olivier,

      Merci pour le partage de ta vidéo qui est très intéressante et très bien documentée :).
      J’espère que ta chaîne YT aura de beaux jours devant elle.

      Bonne journée,
      Marion

      1. Bonjour Marion 😉

        Merci beaucoup!
        J’essaye de mettre un point d’honneur à n’utiliser que des références d’articles de recherche scientifique. Je pense que la nutrition a vraiment besoin de ça avec les montagnes d’informations erronées que l’on peut entendre ou lire un peu partout.

        Belle journée 🙂
        Olivier

        PS: Je vais tester ton caviar d’aubergine 😉
        Généralement j’ajoute dans ce genre de préparation des haricots noirs ou des haricots rouges pour avoir un apport protéiné (+ les autres bénéfices des légumineuses: fer, fibres, etc)

        1. Super, tu me diras si tu as aimé :). Pas mal l’idée des haricots dans le caviar d’aubergine.
          J’aime bien ajouter des légumineuses dans mes soupes pour l’apport protéiné également.

  2. Salut !

    Merci pour ton article sur les récentes chaînes youtube sur le véganisme, j’ai fait des bonnes découvertes.

    J’ai été assez surpris par une partie de l’article, lorsque tu parles de L’As Végane Parano, je cite :

    « Après, il a tendance à comparer les oppressions comme Jihem Doe, par exemple dans cette vidéo. Chaque discrimination systémique est singulière. L’oppression des personnes homosexuel.le.s est différente de celle des animaux. Les comparer de la sorte revient à nier les les particularités de chacun de ces systèmes. Il est parfois possible de faire des parallèles mais il faut qu’ils soient bien amenés et c’est rarement le cas. »

    Je ne vois pas bien ce que tu veux dire. En particulier, je ne comprend pas en quoi c’est un problème de comparer les oppressions. De ce que je comprend, dans ses vidéos il mentionne d’autres oppressions pour expliquer que le spécisme est une oppression, tout comme le racisme et l’antisémitisme, et que c’est donc condamnable.

    Si tu as le temps d’approfondir un peu, ça m’intéresse.

    Merci beaucoup !

    1. Salut,
      Merci pour ton retour d’ailleurs je viens de me rendre compte que j’avais oublié La Cosméthèque. Sa chaîne est vraiment top !
      C’est marrant parce que j’avais écrit ce passage au début de leur chaîne YT et je trouve qu’aujourd’hui leurs discours ont évolué dans le bon sens du terme.
      Je ne voyais pas toujours le problème moi non plus quand j’ai commencé à m’intéresser à la contingence des luttes.

      En fait, comme je le disais il y a vraiment des spécificités pour chaque oppression. Pour l’exemple, je vais reprendre une comparaison souvent émise dans le milieu antispéciste : les camps de concentration vs les abattoirs. Je sais que ce sont des victimes de la Shoah qui ont fait le parallèle mais aujourd’hui cette comparaison est amenée à tort et à travers. Nous devrions parler de zoocide pour les animaux car le zoocide n’a pas pour intention d’éliminer une espèce animale, au contraire, tout est mis en œuvre pour qu’il y ait perpétuation du massacre afin de continuer l’exploitation. Alors que pour un génocide, l’intention est l’élimination totale d’un groupe national, ethnique ou religieux. On ne peut pas déposséder tel ou tel groupe opprimé de ses revendications et de la légitimité de sa souffrance.

      Autre exemple, quand on compare deux oppressions comme l’homophobie et la transphobie (qui sont pourtant reliées entre elles car on parle bien des luttes LGBT+) et bien en fait, il y a tellement de différences que ça ne peut qu’heurter (l’une est basée sur le rejet de l’orientation sexuelle et/ou romantique alors que l’autre est basée sur le rejet de l’identité de genre). Les mécanismes qui sous-tendent ces oppressions s’inscrivent dans des systèmes qui interagissent c’est pourquoi il est nécessaire que les personnes homosexuelles et transgenres soient solidaires mais il n’empêche que le rejet n’est pas le même. La preuve en est que certaines personnes acceptent les personnes homosexuelles mais rejettent les personnes transgenres (et inversement). Il y a même des homosexuel.le.s transphobes !

      L’autre problème majeur dans la comparaison des luttes c’est que ça amène à des propos discriminants. Dans cet article que je t’invite à lire, on voit bien les comparaisons douteuses qui peuvent émaner dans les milieux militants.

      Je comprends bien l’idée de faire ouvrir les yeux quand on dit à quelqu’un.e « tu n’accepterais pas ceci pour un.e humain.e mais regarde ce que tu cautionnes pour les animaux ». D’ailleurs ça fonctionne plutôt bien, moi-même je suis devenue végane en comprenant que c’était totalement idiot de ne pas accepter de manger certains animaux mais d’en manger d’autres.

      Pour Jihem Doe, je lui reprochais d’utiliser le terme « végéphobie » alors que les végéta*iens ne subissent pas d’oppressions en tant que telles (bien que certaines familles se font enlever leurs enfants végétaliens) mais l’origine de tout ça reste toujours le spécisme. Nous ne sommes pas les victimes. Ce ne sont pas nos droits que nous revendiquons quand nous marchons dans la rue mais bien ceux des animaux.

      Il faudrait que je regarde leurs anciennes vidéos pour vraiment détailler ce qui m’a heurté mais franchement je sais qu’ils sont tous deux bienveillants et qu’ils sont loin des comparaisons douteuses et discriminantes !

      J’espère avoir pu répondre à tes questions 
      Marion

Laissez un commentaire